5 astuces pour rénover à moindre coût

CLARAUX - Media - Alexis CEO

By A. OLIVEIRA

Temps de lecture : 1 minute 30

En voici 5 pour vous aider à rénover votre maison à moindre coût

Les travaux de rénovation énergétique sont une excellente option pour réduire les coûts énergétiques et moderniser votre maison. Cependant, ce n’est pas facile car ce type de projet nécessite beaucoup d’investissement. Voici donc quelques solutions pour chaque catégorie.

MaPrime Rénov’

MaPrime Rénov’ est une aide de l’État aux projets d’amélioration de l’habitat depuis sa création en 2020. A ce titre, elle finance tout ce qui concerne la rénovation de l’habitat : chauffage, chaudières, ventilation, isolation, audits énergétiques, etc. MaPrime Rénov’ est ouvert à toute personne propriétaire d’une maison ou d’un immeuble depuis au moins 15 ans. Propriétaire, copropriétaire, bailleur… Les primes s’appliquent à tous les revenus. Les fonds débloqués sont des fonds ponctuels calculés en fonction de facteurs tels que l’étendue du travail, le revenu du ménage et les avantages écologiques du travail.

La sérénité de MaPrime Rénov

MaPrime Rénov’ Sérénité est une aide réservée aux familles modestes. Pour la famille moyenne, elle peut leur procurer jusqu’à 10 500 euros cumulés, soit 35 % de l’emploi. Pour les ménages très moyens, leurs fonds monétaires peuvent grimper jusqu’à 15 000 euros. Attention, le montant maximum des travaux ne peut excéder la norme de 30 000 euros. Pour bénéficier de cette aide financière, une demande en ligne est nécessaire sur le site de l’Autorité nationale pour le logement (ANAH). 

Certificat d’économie d’énergie (CEE)


Il s’agit d’une aide financière à l’énergie pour tous les ménages, quel que soit leur revenu. Elle se décline sous 3 formes telles que les incitatifs énergétiques, la preuve d’achat, le paiement direct et l’aide sous forme de devis réduits. Lisez aussi : Monter le toit : 3 étapes essentielles avant de se lancer Le montant débloqué en Europe centrale et orientale varie en fonction des revenus des ménages et du nombre d’habitants. Entre 19 565 € et 7 613 € ou plus. Il faut donc noter qu’en plus de la Sérénité de MaPrime Rénov, le CEE peut également être lié à d’autres aides financières. Pour obtenir cette subvention, pensez à obtenir un montant estimatif pour le projet énergétique et à modéliser la prime du fournisseur de CEE.

Eco Prêt à 0 Taux d’Intérêt

Il s’agit d’un prêt gratuit qui permet de payer des travaux de rénovation énergétique. Il est conçu pour tous les propriétaires, y compris les bailleurs, les appartements et les occupants et est disponible jusqu’au 31 décembre 2023. Seul le logement concerné doit être utilisé pendant plus de deux ans. Pour les prêts, le montant emprunté est remboursable dans les 20 prochaines années sans intérêt. Si vous n’avez besoin d’effectuer qu’une seule action, vous pouvez obtenir jusqu’à 15 000 euros. Pour 3 œuvres, le montant que vous recevrez est de 25 000 EUR. 3 œuvres équivalent à 30 000 euros. Si vous envisagez d’augmenter les performances à 35 %, vous recevrez jusqu’à 50 000 euros. A noter que tous les travaux sont concernés sauf la pompe à chaleur air-air. Vous voulez commencer ? Rendez-vous chez votre banquier en lui fournissant le formulaire emprunteur qui est un lien vers le site du service public.

Prêt d’avance à la rénovation

En termes simples, le Prêt Avance Rénovation est un prêt hypothécaire de la Banque Postale et du Crédit Mutuel. Ainsi, un travail sur mesure est possible. Contrairement à d’autres types de prêts, l’emprunteur ne rembourse le montant que lorsque la maison est héritée ou vendue. A LIRE AUSSI : Chauffage électrique : 3 astuces pour booster les performances sans augmenter la consommation Si certains risques de perte surviennent, l’État est responsable de la prise en charge de ces risques, à hauteur de 75 %. Quant au montant du prêt, il varie selon la valeur et le type de bien. En fait, une maison écoénergétique aura plus de valeur. Le remboursement du prêt sera plus facile en raison de la valeur accrue.